in

Comment construire un poulailler ?

construire un poulailler

Vous voulez avoir des poules dans votre jardin, et de bons œufs frais tous les matins, rien que ça donne l’eau à la bouche ! Adopter des poules comme tout animal est une responsabilité, vous devez leurs offrir un abri confortable pour qu’elles puissent s’y épanouir. Il vous faut leur faire un peu de place et leur construire un poulailler, mais vous ne savez pas comment faire. On vous aide à y voir plus clair la-dedans et à fabriquer votre poulailler.

Ce qu’il faut savoir sur les poulaillers

L’entretient d’un poulailler ne se fait pas n’importe comment, car il y’a des règles et consignes à respecter pour que les poules puissent s’y sentir à l’aise, et qu’elles puissent pondre des œufs. La première chose à avoir en tête c’est de choisir la bonne taille pour votre poulailler. Si votre poulailler fait 5m2 ou moins il vous faudra aucune autorisation, mais si le poulailler fait entre 5m2 et 20m2 dans ce cas une déclaration de travaux est nécessaire, enfin si votre poulailler fait 20m2 ou plus là il vous faudra un permis de construire que vous demanderez auprès de votre mairie. Donc selon le nombre de poules que vous voudrez il vous faut une taille adaptée à celles-ci, et donc des mesures à prendre en conséquence.

En parlant de nombre de poules, sachez que les poules ne sont pas des solitaires, elles vivent en communauté elles ont besoin de compagnie. Un minimum de 2 poules sera nécessaire, mais l’idéal si vous êtes un particulier c’est d’en avoir cinq et pour cela 2 à 3 m2 suffissent largement à les intégrer.

Pensez aussi à isoler de poulailler avec un grillage à poule, cela leur permettra d’être protégées des éventuels prédateurs, comme des ratons laveurs, ou les renards, surtout si vous vivez à la compagne. Vous pouvez bien évidement laisser vos poules en liberté dans le jardin, mais il faudra les rentrer à un moment dans l’enclot (surtout la nuit) pour leur sécurité.

Le poulailler doit être en hauteur, c’est l’idéal. Cela lui permettra d’être isolé du froid et de l’humidité durant l’hiver.

Et enfin pour la litière, de la paille disposée sur toute la surface du poulailler fera très bien l’affaire, il faudra la renouveler tous les 15 jours.

Si vous voulez vendre les œufs de vos poules, vous n’en avez pas le droit au tant que particulier, seuls les éleveurs déclarés ont le droit de vendre des œufs. Sachez qu’est considéré éleveur celui qui possède plus de 50 poules ayant au moins 30 jours, c’est dans ce cas-là qu’il faudra vous déclarer.

De quoi est constitué un poulailler ?

Il existe évidement dans les magasins de bricolage des kits pour construire un poulailler avec toutes les planches nécessaires et un fascicule qui explique la démarche, mais cela peut revenir cher, le prix pouvant aller jusqu’à 350€.

Quant à nous, nous allons construire un poulailler avec seulement deux palettes de tailles identiques (récupérées ou achetées) cela sera bien moins cher. Votre poulailler sera constitué de :

  • Une porte qui permet aux poules de renter et sortir ;
  • Une échelle qui va permettre d’accéder au pondoir ;
  • Un perchoir pour que les poules dorment ;
  • Une porte d’accès qui permet d’accéder au pondoir pour ramasser les œufs.

Comment construire un poulailler ?

Vous allez démonter les palettes en gardant les traverses et les planches aux deux extrémités, en supprimant les cubes, et les planches horizontales du milieu. Les deux structures restantes des palettes vont être vissées entre elles pour former un V, ce sera le toit du poulailler.

On va récupérer deux ou trois planches pour les visser au travers la structure en V pour faire les perchoirs.

Avec d’autres planches on va créer le planché du pondoir, en coupera et disposera les planches sur surface du pondoir qui vous sera accessible par le toit, mais pour les poules par le perchoir. Ensuite avec le reste des planches on va fermer le toit du poulailler en plaçant les planches tout le long de la structure en V pour protéger les poules.

Par contre une face du toit (celle où il y’a le portoir) sera fermée qu’a moitié, l’autre moitié sera la porte du pondoir. Des planches seront rattachées entre elles par des tréteaux, et fixer au toit du poulailler par des charnières sur le haut pour pouvoir ouvrir la porte et récupérer les yeux facilement. Cela permettra aussi de nettoyer le poulailler facilement.

Written by Yvan

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 nouveautés luminaires pour votre intérieur chez Maisons du monde

véranda ossature bois

Tous nos conseils pratiques afin de construire une véranda en ossature en bois