Habitat

Éclairage : baisser votre consommation en 3 étapes

Tous les mois, la facture de l’eau et de l’électricité ne cesse d’augmenter. Une situation qui nous met souvent dans l’embarras parce que c’est tout le budget de la famille qui explose. Il existe pourtant des moyens très pratiques et efficaces qui nous permettent de faire des économies d’énergie à la maison sans entraîner des impacts sur l’environnement.

Alors, comment alléger sa facture d’électricité plus facilement ? Découvrez les conseils du guide pour bien gérer votre consommation en seulement 3 étapes.

Intro : Les différents types d’ampoules

Le maître mot en matière d’économie d’électricité est l’ampoule, ce petit objet destiné à convertir l’énergie électrique en lumière. Il en existe différents types que l’on trouve facilement en magasin. Ceci dit, il faut savoir bien les choisir, car certaines d’entre elles consomment beaucoup moins d’énergie que d’autres comme l’ampoule à incandescence. Une invention de Thomas Edison qui a révolutionné le monde. Seulement, cette vieille technologie n’est plus aussi pratique qu’avant, car elle consomme beaucoup trop d’énergie. Elle ne transforme que 5% de celle-ci en lumière et les 95% restantes sont transformées en chaleur. Son efficacité est juste de 9 à 17 lumens/Watt.

Puis, il y a l’ampoule halogène qui est réputée pour être beaucoup plus efficace que l’incandescente avec une luminosité de 20 lumens/Watt. Elle est donc idéale pour la lecture, les travaux minutieux, utilisée comme point d’éclairage direct et permet de faire des économies d’énergie de 30 à 50%.

L’ampoule fluocompacte, un produit dérivé des tubes fluorescentes ou des tubes néons, est aussi une alternative en matière de source d’éclairage. Son efficacité est plus intéressante avec 60 à 75 lumens/Watt qui fait d’elle une ampoule à basse consommation. Effectivement, grâce à elle, on peut consommer jusqu’à 5 fois moins d’électricité qu’avec l’incandescente.

Enfin, il y a l’ampoule LED de l’anglais Light Emitting Diode. Avec ce type de luminaire, il suffit d’une faible tension pour produire une lumière suffisante pour éclairer toute une pièce. Son plus ? Elle est résistante, ne chauffe presque jamais et sa durée de vie est de 100.000 heures.

Pour plus d’informations, vous trouverez toutes les ampoules disponibles sur le marché dans vos espaces bricolages les plus proches, comme Leroy Merlin par exemple.

1. Remplacez vos halogènes pour le LED

En matière de luminaire, la lampe LED devient de plus en plus présente dans presque toutes les maisons modernes condamnant ses prédécesseurs aux oubliettes. Elle offre de nombreux avantages comparés aux autres technologies d’avant. En termes de puissance elle est dotée d’une luminosité plus claire, belle et d’une couleur agréable. Mais encore, la lampe LED est quatre fois moins énergivore que la lampe halogène. Sans compter la durée de vie de l’une comparée à l’autre: la lampe halogène dure entre 2000 et 3000 heures et la lampe LED de 100.000 heures. Passer d’une ampoule halogène à une ampoule LED est donc très économique. Vous trouverez aisément tout une gamme adaptée à vos besoins sur le site pourlamaison.com.

2. Utilisez la lumière du jour

L’éclairage représente environ 8% de la consommation électrique à la maison. Bien que le choix d’une lampe à basse consommation soit efficace pour réduire son utilisation, il existe aussi un autre moyen de faire des économies d’énergie. En effet, quand la lumière artificielle n’éclaire pas assez l’intérieur de la maison, on laisse la lumière naturelle prendre le relais. En plus de conférer un bon éclairage, elle est aussi une excellente source de confort et permet surtout d’économiser l’électricité.

Pour ce faire, il faut être malin et astucieux en aménageant son espace afin de faire entrer la lumière chez soi, principalement sur les parties obscures. Installer des baies vitrées est par exemple une excellente idée. Ou bien, misez sur des articles de décoration d’intérieur comme le miroir pour créer un jeu de lumière.

Mis à part cela, l’éclairage solaire pour l’extérieur regorge aussi de nombreux atouts. Il est tout simplement pratique, économique et écologique parce qu’il fonctionne grâce à l’énergie du soleil. Il suffit que sa batterie se recharge durant la journée pour qu’il éclaire la maison durant la nuit.

3. Entretenez vos lampes

Comme toute chose, une ampoule a aussi une durée de vie. Plusieurs raisons peuvent écourter celle-ci. À forcer de l’éteindre puis la rallumer systématiquement à longueur de temps par exemple, elle finit par griller. De même, un problème de connexion, une surtension ou une mauvaise installation électrique de l’ampoule peut aussi l’abîmer. L’accumulation de poussières sur l’ampoule y est aussi pour quelque chose, car elles captent ce que l’on appelle des “particules grasses” qui viennent ensuite rendre le verre de l’ampoule opaque. Ce qui fait perdre 25 à 40% de sa luminosité. En conséquence, cela affecte la consommation d’énergie, car la source de lumière devient insuffisante.

Que faire pour l’entretenir comme il le faut ? Pensez d’abord à éliminer cet amas de poussière qui redonnera son éclat à l’ampoule. Un chiffon imbibé d’alcool fera l’affaire pour cela. Sinon, il n’y a rien de plus simple que d’éteindre les lampes à chaque fois que vous quittez une pièce. Cela fera de l’énergie électrique en moins de consommée et la lampe sera moins vite usée.


Derniers articles

 

Bienvenue sur Décoration Éco, le blog de la maison écolo-chic. Décoration et mobilier, bricolage et DIY, travaux et rénovation, agencement et aménagement, design et architecture, tout ce qui touche à l’habitation… le tout avec une touche écologique, éthique, économique mais aussi chic !

Pour l’intérieur comme l’extérieur, de la chambre au salon en passant par l’entrée, la cuisine, la salle à manger, la salle de bain ou même le garage, la terrasse, le jardin et la piscine, retrouvez des nouveautés et conseils pour vivre pleinement votre logement : appartement, maison de ville et villa.

© Décoration Éco

  haut