Habitat

Comment économiser sur vos factures de chauffage ?

Réduire le montant de ses factures de chauffage ne nécessite pas obligatoirement de changer de chaudière ou de source d’énergie (gaz, électricité, bois…). Surtout s’il faut compter plusieurs années pour amortir l’investissement et le compléter par une rénovation de l’ensemble de l’isolation du logement.

Il y a en effet de nombreuses astuces à même de générer des économies non négligeables.

Quand la flamme vacille

Il faut commencer par localiser les courants d’air laissant passer le froid ou permettant à l’air chaud de s’évacuer. Une astuce signée Greensphère consiste à faire glisser une simple bougie le long des murs, des fenêtres et autres points sensibles de l’habitation, on les repère aisément dès que la flamme vacille. Notez aussi que les toiles d’araignées sont généralement installées à proximité des courants d’air pour piéger les insectes.

Reste à colmater ces zones de fuite. Au bas des portes, on placera volontiers un « bourrelet » de forme cylindrique acheté dans le commerce. Tout aussi efficace, une lamelle en PVC ou en brosse fixée avec des vis.

Pour ce concerne les fenêtres, les huisseries et les châssis peuvent gagner en étanchéité grâce à la pose de joints en silicone. C’est aisé à réaliser via une spatule ou un couteau à bout arrondi. Une fois séché, pour la finition, un cutter permet d’égaliser le joint.

Le bon sens invite ensuite à s’intéresser aux rideaux. Suffisamment épais et plus larges que l’encadrement des fenêtres, ils évitent également des déperditions de chaleur. Reste la base en la matière : il faut évidemment opter pour du double-vitrage. Sachez en effet qu’à superficie égale, une fenêtre peut faire perdre 10 fois plus de chaleur qu’un mur simple !

Côté radiateurs, on n’oubliera jamais d’éviter de réduire leur rayonnement en plaçant des meubles qui les cachent ou en posant du linge ou des serviettes pour les sécher… Il faut aussi veiller à les purger régulièrement, c’est-à-dire en utilisant la petite buse latérale pour laisser l’air s’échapper de la tuyauterie. Dès que l’eau coule en continu, on peut refermer la buse. A noter que la pose de plaques d’aluminium entre le mur et le radiateur permet en outre de renvoyer une part de sa chaleur vers l’intérieur de la pièce.

Les bons gestes

Il y a enfin de bonnes habitudes à adopter. Ne jamais couper complètement un radiateur ou le chauffage avant de partir au travail. A votre retour, la chaudière va fonctionner plus longtemps pour retrouver une température idéale.

Ce qui permet de répéter que 19 degrés dans la pièce de vie (séjour) et 17 degrés dans les chambres suffisent amplement. Dans la salle de bain, au lieu de pousser le chauffage traditionnel, un équipement d’appoint peut être utile et économique (vérifier évidemment qu’il est adapté aux pièces d’eau et respecter les conseils de sécurité).

Ultime conseil à ne pas prendre à la légère. Les bonnes bouillottes peuvent toujours être efficaces. Qu’on les achète dans le commerce ou qu’on les fabrique soi-même, elles réchauffent un lit ou permettent de regarder la télévision sans monter le chauffage démesurément…


Derniers articles

 

Bienvenue sur Décoration Éco, le blog de la maison écolo-chic. Décoration et mobilier, bricolage et DIY, travaux et rénovation, agencement et aménagement, design et architecture, tout ce qui touche à l’habitation… le tout avec une touche écologique, éthique, économique mais aussi chic !

Pour l’intérieur comme l’extérieur, de la chambre au salon en passant par l’entrée, la cuisine, la salle à manger, la salle de bain ou même le garage, la terrasse, le jardin et la piscine, retrouvez des nouveautés et conseils pour vivre pleinement votre logement : appartement, maison de ville et villa.

© Décoration Éco

  haut